Rapport de mission : l'affaire de la STB (Il vueto del curo)

Aller en bas

Rapport de mission : l'affaire de la STB (Il vueto del curo)

Message par Admin le Mer 9 Mar - 21:41

Date : 24 janvier 1999
Situation géographique : Macon, Géorgie, USA
Agents impliqués :

  • Lou Larchevèque
  • Nick Green
  • Edouard Lampard
  • Handré P. Van der Linde


Client : George Daniel Brooke, président de la Sun Trust Bank
Objectifs de la mission :

  • Déterminer ce qui a put se passer au matin de 24 janvier 99 lors du braquage de la STB à Macon, Géorgie, alors que les braqueurs ont disparu sans laisser de trace.


Rapport :
Nous étions en transit à New-York pour une affaire en Zambie et nous attendions le professeur Kent et Artemis Stockman lorsque nous avons été aiguillé sur une autre affaire. Notre contact était Andrew Hamilton que nous devions rejoindre à l'hôtel Brighton à Atlanta. Vol commercial jusqu'en Géorgie donc, taxi, et nous rencontrons Hamilton ainsi que son client, George D. Brooke. Hamilton travaille déjà pour Brooke au sujet d'une histoire de trafic magique boursier. Bref, rien qui nous concerne nous.

Nous apprenons que la banque de Macon qui appartient à Brooke a été cambriolée ce matin même. Et chose étrange, trois des quatre cambrioleurs n'ont pas été retrouvé. On nous donne une chronologie du braquage. Une des sentinelles de la banque a été tué. Un des cambrioleurs aussi. Mais rien ne manque. Ils sont partis sans rien voler. Et ils ont disparu sans laisser aucune trace. Etonnant, mais pas sans explication. On a parmi nos contacts Frank Minelli le directeur de la banque et Ned Swan le chef de la police de Macon.

On part pour Macon.
L'enquête commence. On apprend que le bâtiment de la banque date du début du siècle et que c'est ancien commerce. On apprend aussi que la banque est sujette a des manifestations de type paranormal. Coupure électrique, objets déplacés, impression de présence. On parle aussi de disparitions. Max Coffrey par exemple, un employé de la banque aurait disparut. On nous parle aussi de Kim Grey qui serait devenu folle.
Nous éliminons plusieurs pistes rapidement. L'électricité, Max Coffrey qui aime voyager par exemple ou Kim Grey. Puis nous avons accès à l'autopsie du corps du braqueur mort. On remarque un tatouage : VAI. Ca me fait penser de suite à un tatouage mafieux. Je prend donc contact avec mes indics en Italie. Pendant ce temps nous avons put visionner les bandes vidéo du jour du braquage. C'est alors que nous avons vu un être éthéré derrière nous. Il a d'un coup hurlé puis est tombé à terre en se prosternant, puis la vision a disparue.
A l'aide de nombreuses investigations, nous déterminons que les assaillants ont voulu s'en prendre à un coffre situé entre le numéro 62 à 65. Nous cherchons à le faire ouvrir. Nous cherchons la liste des propriétaires de ses coffres. En sommes, nous piétinons un peu. Le FBI nous fait part de plusieurs disparitions  et d'un nombre de suicides dans la ville. Mais rien de concret.

Tout s'éclaire enfin suite à deux éléments d'enquête : Nous parvenons à remonter le passage dans les égouts que les braqueurs ont aménager pour leur fuite mais dont ils ne se sont pas servis par la suite. Nous avons la chance de voir une caméra qui donne sur le tampon d'égout duquel nous sortons. En visionnant les cassettes, nous pouvons voir une berline immatriculé 5AEB18. C'est une voiture de location. Nous pouvons voir aussi 4 hommes.
J'ai aussi un message de mes contacts en Italie. J'ai un nom : le père John à l'église Saint Joseph. Le père John me parle del Vuoto de Kuro, le Cœur du Vide, dont les textes de la fin du XVIII ème siècle indiquent que celui qui se lie au cœur pactise avec les ombres et se détourne de Dieu. Nous apprenons que c'est une pierre qui était sous protection du Saint Siège jusqu'en 1950 environ aidé en cela par plusieurs branches de la mafia. Elle a disparue en 1957.

Les éléments s'emboitent. Les mafieux italiens sont venus chercher Il Vueto de Kuro pour l'église. Quelqu'un l'a ici. Une personne qui l'a volé. Nous enquêtons sur Minelli. Il est arrivé aux USA en 1960 environ et depuis, il fait de l'or avec tout ce qu'il touche. Nous faisons ouvrir les coffres. Il Vueto de Kuro n'est pas là. Nous essayons ensuite de suivre la voiture de Minelli et.. nous sommes le jouet d'une hallucination collective.
Plus j'y pense, et plus je suis sûr que c'est la seule explication. Nous avons eut l'impression d'avoir voyagé dans un monde étrange, fait d'ombres, un monde triste, gris, sans lumière ou nous étions attaqués par des créatures étranges. Un rêve collectif. Nous avons été drogué sans aucun doute. Et nous avons cru vivre des choses, mais nous ne pouvons que les avoir imaginé.

Toujours est il que nous nous retrouvons dans le bureau de Minelli et que Il Vueto de Kuro es là, sur un coussin. Lampard prend peur et tire. Je profite de la diversion pour m'emparer de la pierre et pour passer à travers la fenêtre pour rejoindre l'église saint-Joseph. S'ensuit une course poursuite entre Frank Minelli et moi. Malgré son physique, l'homme est très costaud, coure vite. Nous nous battons à plusieurs reprises mais il tient la distance bien mieux que je ne l'aurais pensé. A bout de force, je parviens quand même dans l'église. J'espère qu'il hésitera. Mais non, il entre, défonce une porte. Le père John me donne une arme sainte. Je frappe. Minelli est touché par le poignard et.... il est réduit en cendre. Je ne l'explique pas. Je ne me l'explique toujours pas.

Nous avons aidé à rapatrier Il Vueto de Kuro au Vatican avec l'aide du Groupe d'Elbe.

Fin du rapport.

Admin
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 22/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://enigma-toulouse.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum