Rapport de mission - Fantôme au Havre

Aller en bas

Rapport de mission - Fantôme au Havre

Message par Nick Green le Lun 15 Aoû - 13:28

Date : 8 Mai 1999

Situation géographique : Le Havre - France

Agents impliqués :

   Ayleen McAllister
   Nick Green
   


Client : ACH

Objectifs de mission :
- Élucider le mystère du fantôme ayant fait des apparitions
- Empêcher un journaliste de nuire à la réputation des chantiers

Compte rendu

Il y aurait eu des fantômes qui seraient apparus dans les chantiers du Havre. Lors de ces apparitions, il y aurait eu des pannes électriques diverses;
- Le 2 avril: Le fantôme serait aperçu, une grue tombe en panne.
- Le 10 avril: Problème avec un échafaudage, fantôme vu. Deux blessés et un troisième blessé grave au CHU du Havre.
- Le 13 avril: Un ouvrier (ivre) voit le fantôme et tombe à l'eau
- Le 16 avril: Un ascenseur tombe en panne de longues heures, deux morts.
- Depuis le 3 mai: pluie incessante

Nous avons rendez-vous avec Olivier Lemieux le lendemain. On commence à se renseigner sur la société, ses concurrents, son histoire, les principaux bateaux que les chantiers ont construit. On fait également des recherches sur des fantômes ou autres phénomènes paranormaux. On apprend une histoire d'un chevalier qui aurait emprisonné un dragon, des histoires de fantômes liés aux navires.

Le 9 Mai

On arrive au Havre, nous nous renseignons un peu sur les lieux, trouvons un hotel et nous rendons ensuite voir Lemieux. Cette personne s'est montrée on ne peut plus antipathique en plus d'être arrivée en retard. On garde notre calme et attendons qu'il se calme. Il pensait qu'on avait avertit un journaliste au nom de Frédéric Aletier. Le journaliste fouinerait un peu trop, ce qui dérange Lemieux qui nous demande de nous occuper de lui. Des personnes en grève bloquent certains accès du chantier et se montrent de plus en plus agressifs. Lemieux veut qu'on traite toute l'affaire avec discrétion. On propose de se faire embaucher comme agents de sécurité, ce qui nous donnera liberté pour travailler sur le terrain.

Après avoir prit congé de Lemieux, on se rend au service météo du Havre.On rencontre Etienne Chapelet qui nous parle de la météo ces derniers temps. Nous tâchons de confronter les dates d'apparitions avec des perturbations climatiques. Rien à signaler sur ce cas, en revanche, depuis le 3 Mai il y à cette pluie. Le temps était prévu au beau, et il n'aurait pas du pleuvoir ainsi. La pression est montée soudainement et principalement au dessus du Havre. Le Météorologue ne sait trop comment expliquer tout ça. On tente de trouver l'épicentre du phénomène climatique sur une carte, il se trouve que c'est bien sur les chantiers.

On se renseigne sur Altier, qui est un journaliste travaillant à Ouest France, il cherche de grands scoops et semble très doué dans son domaine. Pendant qu'on fait nos recherches, nous sommes contactés par Lemieux, qui prévient que le fantôme aurait été vu. On se rend sur place le plus vite possible, Ayleen à pu voir la silhouette, un homme nu, cheveux mi longs qui à subitement disparu. Autour de nous les lumières étaient éteintes, plus loin on remarque deux bateaux qui ont une collision, heureusement non grave. Au bout d'un moment tout se rallume. On cherche d'éventuels traces d'objets ayant pu causer ces perturbations, on ne trouve rien. On estime à environ 100m de diamètre autour de l'apparition, les problèmes électriques.

On rentre prendre du repos suite à ça. J'ai pour ma part tenté un voyage astral qui n'a réussi, j'ai senti à ce moment un énorme magnétisme, avec comme une impression de voir deux couleurs, sans pouvoir définir quoi que ce soit de plus.

Le 10 Mai

On arrive au PC sécurité ou nous avons rendez-vous avec Henry Raux. On nous donne un équipement de vigile ainsi qu'une voiturette de golf pour nos patrouilles. La visite du bâtiment 9, ou il y à eu les meurtres, ne donne rien de précis. L'épicentre du phénomène météo nous mène vers des entrepôts 68 à 72. On se renseigne sur ces entrepôts, un appartient à un antiquaire Chinois. Nous le visitons mais ne trouvons rien dedans. On à également demandé à l'agence de se renseigner sur les pics électriques pour savoir si il y à un lien avec des apparitions fantomatiques. Il s'avère qu'il y à une date en plus non mentionnée par Lemieux. Le 22 avril aux quais de l'Atlantique. On décide de se rendre sur les lieux mais tombons sur les grévistes. Ils étaient on ne peut plus en colère, nous avons du laisser la voiturette et repartir à pied.

De retour au PC sécurité, on tombe sur un certain Benjamen (Fauvel quelque chose), il nous dit connaitre des chemins sous les galeries pour nous conduire aux quais de l'Atlantique. Il semble bien connaitre le lieu qui n'est clairement pas agréable. A une intersection, on remarque un rat mort égorgé et exsangue, ça nous semble étonnant. On monte au niveau des quais et on peut voir une nuée de rats fuir un chemin du croisement que nous avons vu plus tôt. Une fois sur les quais, on cherche des traces d'un incident mais on ne trouve rien de précis.  On rentre par les galeries pour aller prendre du repos.

Encore une tentative de voyage astral, même raté que l'autre fois avec même sensation.

Le 11 Mai

On nous appelle vers 5h30, un incendie à été déclaré aux chantiers, le fantôme aurait été vu. Ayleen aide de son mieux à sauver des vies, je m'informe et tombe sur Altier, je repère sa voiture au cas ou nous décidions de le pister. L'incendie fait 11 victimes. On décide d'aller s'équiper pour aller visiter le lieu sous les galeries d'ou les rats avaient fuit. On y trouve des rats égorgés et exsangue là encore. On trouve des fresques racontant l'histoire du chevalier ayant tué et emprisonné un dragon. On trouve également une crypte dans laquelle nous trouvons l'urne qui contiendrait, d'après la légende, le dragon.

L'urne est fêlée, ce qui nous laisse penser que le fantôme se serait échappé de là. Sous l'urne se trouve un sceau du pape Saint Syrias. Valentinien 1er ayant gouverné entre 364 et 375, aurait (entre autres) permit de libérer la Bretagne avec l'aide de son général Théodose l'Ancien. Ce Théodose serait probablement ce fameux chevalier ayant tué le dragon (le dragon étant à considéré comme un mal, non nécessairement une créature reptilienne)

On va prendre du repos suite à ça. Je fabrique un attrape rêve. On fait quelques recherches sur le moyen de réparer l'urne, de faire retourner le fantome dans l'urne mais on ne trouve rien. On arrive pas à ce moment à comprendre le lien entre les rats égorgés et les apparitions fantomatiques, qui semblent deux cas différents.
Ayleen arrive à obtenir des informations sur les rapports légistes des deux morts. Ils sont morts d'asphyxie, le système de ventilation de l'ascenseur étant tombé en panne et ne s'étant pas relancé.


Le 12 Mai

Le Journaliste vient nous trouver à notre hotel dès la matinée, il dit savoir qui nous sommes et semble remarquablement bien informé. Nous avons pourtant été bien discrets. Il prétend que l'ACH est responsable de la mort de clochards, qu'un certain "La Béquille" en saurait plus. Il nous propose de travailler avec lui, mais sachant qu'il compte faire son article, nous refusons. Nous allons voir ce fameux La Béquille qui nous explique qu'il y a eu des morts de sans abris, que le journaliste tente de les aider. La Béquille nous montre également un lieu ou on trouve deux cent rats égorgés environ. A cet endroit, nous ressentons cette impression d'être observés, comme nous l'avons eu de très nombreuses fois pendant notre enquête. Je tente de communiquer avec l'esprit avec de l'aide sur place. L'esprit est d'une puissance remarquable, j'arrive à établir le lien. L'esprit est noir malveillant, une aura rouge autour de lui. Il m'explique qu'il veut retourner chez lui, qu'il à été enfermé, qu'il doit tuer encore et encore pour y arriver et qu'il ne cessera pas. Je vois un flash, comme une vision d'avenir d'une vague qui vient raser la ville, comme la fin du Havre, comme une fin du monde. L'esprit étant parti, je peux me concentrer sur le second esprit, qui lui est bleu, semble plus triste, perdu. (D'ou les deux couleurs du voyage astral). L'esprit dit que les hommes l'ont libéré, que c'est un esprit perdu, qui cherche à retourner dans l'océan. Qu'en cherchant à rentrer chez lui, il à libéré l'autre esprit. Il le regrette, ne semble rien voir mais peut entendre. Il ne cherche en rien à faire du mal.

On avait averti André, pour qu'il se renseigne auprès du groupe d'Elbe. Il à pu nous donner de précieuses informations, à savoir que nous devions réparer l'urne auprès d'un potier et la consacrer auprès du Prêtre Emile Pardieu à Notre Dame de Gravanchon. Pendant que je m'occupe de réparer l'urne, et en faire une deuxième pour l'autre esprit, Ayleen se renseigne sur divers sujets.
Suite à la discussion avec le deuxième esprit, nous avions trois possibilités, soit un naufrage récent d'un navire, soit des fouilles sous marines, soit un forage. Si les deux premiers cas n'ont rien donné, le troisième s'est montré fructueux, il y a bel et bien une plateforme de forage dans le secteur qui pourrait être la cause du réveil de l'esprit.

Une fois les deux récipients prêts, on se rend auprès du Prêtre pour les faire consacrer. On prévient également Altier. On pense qu'il sera capable de prévenir la Béquille et de ramener du monde, car nous allions en avoir besoin. Le Prêtre décide de nous accompagner. Nous allons retrouver Altier et la Béquille devant l'endroit ou les 200 rats étaient morts. On expose notre plan, à savoir faire rentrer le démon dans l'urne. Bien que ce soit une chose des plus inhabituelles, nous avons su trouver les mots pour les convaincre de nous aider. La Béquille à fait venir un grand nombre de sans abris prêts à nous aider. On à vu une silhouette approcher, un sans abri possédé par le démon, se rapprocher de nous. Nous avons alors tous ordonnés au démon Besseth de rentrer dans l'urne. Ce fut long et éprouvant, mais nous avons réussi. Il à lâché son enveloppe charnelle d'emprunt pour être aspiré dans l'urne qui s'est alors refermée toute seule. Nous avions réussi à sauver le Havre, nos vies à nous, et possiblement le monde ! Du repos n'était pas de trop.

Le 13 Mai

Le démon hors d'état de nuire, nous avons prit de quoi le transporter avec sécurité. Nous avons ensuite loué un bateau pour tenter de trouver l'autre esprit. On lui à demandé de rentrer dans l'urne (la 2eme donc) et il l'a fait tout simplement, prouvant sa volonté de retourner chez lui. Altier nous à dit qu'il ne ferait pas d'article contre l'ACH, notre mission était terminée. Nous avons ramené les deux urnes au QG et elles seront entreposées avec sécurité. J'aurais aimé pouvoir cependant ramener le deuxième esprit chez lui.

Note: Je ne peux que remercier Ayleen pour ses talents en soins, et pour m'avoir fait confiance dans ce qui pourrait sembler être des divagations. Si ce rapport est incomplet et/ou erroné, merci de me le signaler que j'y apporte corrections.

Nick Green

Nick Green

Messages : 5
Date d'inscription : 06/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de mission - Fantôme au Havre

Message par Admin le Lun 15 Aoû - 20:42

*une note de Ward vient compléter l'archive*

Excellent rapport, Green, c'est ce que je veux voir à chaque fois, c'est clair, précis et complet.

N. Ward.

Admin
Admin

Messages : 62
Date d'inscription : 22/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://enigma-toulouse.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum